samedi 17 septembre 2016

du 30/07 au 5/08: de Fiambala à San pedro de Atacama en passant par la Puntilla, Cafayate, Cachi et l'abra del acay et San antonio de los cobres,


Si jamais vous voyez mon renard à l'abra del acay, dites lui bonjour de ma part!!!



Le 30 juillet, nous quittons Fíambala, pour aller une cinquantaine de km plus loin à la Puntilla, à la sala hotel boutique où nous passons une après midi de farniente. On s'est senti comme à la maison.
L'accueil de la propriétaire est extraordinaire, et on s'est fait chouchouté.


J'en ai profité pour essayer de lier des liens avec le lama domestiqué, grâce à notre charmante hôtesse qui le tenait fermement!



Pourtant à l'approche, ce n'était pas gagné!!!





Le dîner fut exquis et copieux.




En quittant la sala hotel boutique, à la puntilla, le 31/07 nous avons encore des rencontres étranges!!



A Cafayate, nous sommes en dehors de la puna. Nous ne sommes qu'à 1600m d'altitude.
Ce sera une étape de transition sans long trajet à conduire pour JF, afin de reprendre des forces avant de poursuivre notre trajet vers le Chili.
La-bas, nous dormirons 3 nuits à l'hôtel Grace Cafayate, hotel de luxe et bodega (vignoble Estancia de Cafayate), pour nous reposer, profiter de la piscine et fêter notre anniversaire de mariage dans une chambre ultra confortable.



Le 31/07 au soir, nous testons les vins


les tamales et le jus


les salades


les plats


le dessert


Pendant ce séjour, le 2/08, nous visitons la quebrada de las conchas.













Las ventanas



l'obélisque



Des formes typiques de l'ouest américain.















Toute la route qui passe près ce ces sites est totalement goudronnée. Ça change!!!















Au soleil couchant, nous revenons aux tres cruces





Cette fois-ci nous visitons l'amphitéatre à l'acoustique naturelle très chouette.









Puis nous revenons vers el sapo, la grenouille.



L'autre profil est moins parlant


Le 3/08 nous quittons Cafayate et empruntons la piste qui mène à Cachi, en passant par la quebrada de las flechas. Encore des paysages qui rappellent l'ouest des Etats-Unis.










Nous empruntons un chemin très escarpé et abrupte pour avoir une vue imprenable sur les différentes flèches. Le chemin est tellement escarpé qu'il est interdit à plus de 5 personnes d'y monter en même temps.









Vous voyez JF au loin et le sentier très étroit qui permet d'accéder où je suis.


Il vaut mieux ne pas avoir le vertige.


Nous passons par la quebrada las sayar qui fait suite à la quebrada de las flechas.









Nous dormons à l'hotel el alto de cachi, qui est encore une bodega, et nous en profiterons pour y acheter 3 bouteilles de malbec de Cachi.

Vue de l'hôtel el alto de Cachi à notre arrivée.


Le 4/08, en quittant Cachi, nous prenons la direction de la poma puis del abra del acay pour rejoindre San antonio de los cobres.



La poma au milieu de nulle part. Nous avons vu des pancartes proposant des hébergements.



Sur la piste après la Poma, un paysan mettra du temps à se rendre compte qu'il gène notre avancée avec ses mules et ses chiens au milieu du chemin.



La neige refait son apparition, signe que nous gagnons en altitude.


Nous avons même droit à des stalactites.



La piste est très sinueuse et à flanc de montagne.




Les paysages sont vraiment sympas.


Souvent le précipice est à quelques centimètres.


Nous finissons par  avoir un croisement un peu périlleux avec une voiture de tourisme. Nos roues ne seront qu'à quelques millimètres du vide et l'autre va devoir grimper un peu sur la montagne.
Nous avons dépassé les 4800m, quand nous rencontrons un petit renard affamé. 


Quand nous nous arrêtons pour le photographier, au lieu de s'enfuir, il reste près du véhicule, semblant attendre quelque chose. Il me restait un sandwich au jambon, non terminé. Jf le lui donne.

Nous poursuivons nos lacets de piste .

....pour atteindre le panneaux qui nous annonce que nous sommes à 4995m d'altitude!!!

Malgré le vent, même pas froid!!!

Et nous avons aussi le panneau aux multiples autocollants.

Vue imprenable des environs.



Puis, à notre grand étonnement, alors que nous avons roulé pas mal en tournant beaucoup, nous voyons apparaître le renard que nous avons croisé plus bas. Il nous a suivi, en espérant avoir autre chose à manger.


Je lui donne des biscuits que j'avais en réserve.

Puis nous prenons la descente pour S A de los cobres que nous atteindrons vers 15h.



Voilà. Là s'arrêtera mon récit dans la puna.

Concernant les 3 dernières crevaisons, elles ont eu lieu entre le 4 et le 5/08, l'une après l'autre en moins de 24h, autour de San antonio de los cobres.

Le 4/08 nous nous sommes rendus compte du premier pneu crevé en arrivant à l'hotel de las nubes. L'hôtel a fait venir le gomero pour qu'il change le pneu et le répare. Nous avons diné et dormi à l'hôtel.

Le lendemain, à 12h25, sur la piste qui menait au paso de jama, à 1/2h de SA de los Cobres, nouvelle crevaison. Cette fois-ci, nous réussissons à changer le pneu après plusieurs tentatives, et nous retournons le faire réparer à SA de los Cobres. Je finis de dévisser les boulons pour permettre à Jf de se reposer.


Du coup, à 14h, le paso de sico étant plus près, nous décidons d'y aller pour espérer arriver avant 18h, heure de fermeture du poste de douane.

 La 3ème s'est produite à 1h du paso de sico, alors que ça faisait moins de 3h que nous avions fait la dernière réparation. Le réparateur nous avait dit d'attendre au moins 4h avant de rouler de nouveau sur le pneu réparé. Heureusement que les paysages autour de nous sont magnifiques, ça permet de faire passer la pilule. Mais le stress est bien présent. Nous n'avons pas du tout envie de dormir dans la voiture, même si nous sommes équipés pour avec nos sacs de couchage.



Du coup nous avons roulé sur le pneu, pas encore tout à fait à plat, et nous avons changé le pneu, en 1heure,  juste avant le poste de douane intégré, où nous sommes arrivés vers 17h15, in extrémis. 

La douanière qui nous a reçu, nous a dit qu'on serait arrivé un peu plus tard et on aurait dû dormir dans la voiture!!!!! Gloups!  A 18h les températures étaient déjà en dessous de 0°C!

Puis nous avons roulé du poste de douane jusqu'à San pedro de atacama avec un pneu abimé dans le coffre, et la peur d'une nouvelle crevaison qui nous tenaillait pendant tout le trajet!!!! 



Nous dépassons de belles lagunes.


Nous sommes arrivée à SPA après 21h, heure du Chili, mais 22h heure d'Argentine,  à l'hôtel Poblado Kimal, que j'avais réservée depuis longtemps.

Ces 24h ont été les plus stressantes de tout le voyage!! Et franchement, elles nous ont sapé le moral pendant un moment!! Lorsque nous sommes arrivés dans la chambre de notre hôtel à SPA, nous avons laissé éclaté notre joie de dormir dans un bon lit et non pas dans la puna dans le froid, en espérant être dépanné avec 2 pneus crevés!!!! Voici une photo prise le lendemain après le petit déj.



Le lendemain, à SPA, nous avons acheté un pneu d'occasion car le nôtre était évidement fichu!! Nous avons fait le plein, et changer des euros en CLP.
Puis nous quittons SPA pour rejoindre Antofagasta au Chili. Je peux enfin découvrir les magnifiques paysages que j'avais ratés il y a 4 ans, depuis un mirador. 






Et pendant les 3 jours de notre séjour à Antofagasta, au Chili, nous sommes allés à l'agence europcar pour demander qu'on nous change tous les  pneus, car le 5ème qui n'avait pas encore crevé, se dégonflait régulièrement!!!.  Comme ce n'était pas possible, ils nous ont changé la voiture!!!! Nous avons continué notre voyage soulagé.

 La prochaine fois, je louerai les trucks rouges qui sillonnent les alentours de SPA!!!!


Après nos 3 nuits à Antofagasta, nous terminerons notre voyage en dormant dans les villes de Copiapo, 1 nuit, la Séréna, une nuit, et 2 nuits à Santiago de Chile.
Arrêt pour la sculpture de la main entre Antofagasta et Copiapo!!!
de face

De dos, la précision va jusqu'aux ongles!!


Voilà. Ce fut un magnifique voyage de 37 jours, notre troisième en Amérique du sud et certainement pas le dernier. 
Bon voyage à votre tour!!!!



3 commentaires:

  1. C'est beau...encore merci pour ces photos et ce récit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends le tien à ton retour!!!! Bises!

      Supprimer
  2. Plein de beaux souvenirs ravivés avec ces étapes... Il y a de nouveaux panneaux autour de Cafayate, Cachi...

    Ahhh ces pneus

    RépondreSupprimer